Dendrochronologie

 

 La dendro en quelques mots !

 

 

Dendrochronologie :  Méthode de datation par l’examen des couches concentriques annuelles des arbres et des arbres fossiles.

Dendroclimatologie : Méthode de détermination des paléoclimats par reconstitution des caractéristiques de la croissance des arbres aux époques considérées.

Dendrologie: Partie de la botanique qui étudie les arbres.

La dendrochronologie est une jeune discipline  née aux Etats-Unis vers 1930.  Elle est étroitement liée et issue de la  Dendroclimatologie. En effet,  on étudie les cercles concentriques du coeur d’un arbre en comptant l’alternance les cercles clairs (bois de printemps) et les cercles foncés (bois d’été). On retrouve ainsi une climatologie successive dans ces cercles plus ou moins développés comme on l’aura compris, selon si l’arbre a  rencontré des hivers rudes, des étés secs, ou des printemps humides.

Pour les études qui nous intéressent en général sur les piliers ou pieux de ponts, de pêcheries, de quais… Il est évident  qu’un arbre coupé ne croit plus !  Alors a-t-il été coupé au XVIIIè ? au XVè ? au Vè siècle ? . Le comptage de ses cernes va nous donner son âge approximatif  (75 – 80 ans par exemple) ,  ce sera l’étude des cernes, leur espacement qui, par rapport à une base mise en mémoire au laboratoire, va nous situer  le créneau dans lequel cet arbre a poussé. L’espace des cercles concentriques viendra se loger dans une plage météorologique (de la base informatisée)  qui nous dira que cet arbre, avant de devenir un pilier de pont a  été coupé  entre  -35 et -30 avant JC par exemple ou entre 1450 et 1455.  Nous obtiendrons ainsi une période de construction de l’ouvrage ou de restauration. Cette précision sera d’autant plus importante si l’échantillon étudié possède encore son aubier. L’aubier correspondant à ses dernières années de vie sur le terrain.

Exemple avec la section d’un pieu en bois de chêne extrait du Pont de Montluçon (XIIIè) en 2007. Ici l’analyse dendro indiquera que ce pieu est issu d’une reconstruction du Pont St Pierre de Montluçon positionnée entre 1484 et 1488.