CHANTIER N°14

gifligne


GIFMONS (63)GIF

2012

CHANTIER DRAC/SRA n°7176 Arrêté n°2012-199

Historique : Une opération archéologique a eu lieu à proximité en 2011, dans le cours de l’Allier. Nous avions révélé un port fluvial fin 17e – début 18e. (Voir chantier n°10). Le port fluvial situé au Pont de Ris a eu plusieurs positions dans le temps en fonction des mouvements du lit de l'Allier.
Des bois supplémentaires avaient été trouvés dans le lit de la Dore, qui se jette à cet endroit dans l’Allier. Petite rivière affluent de l'Allier précisément dans la zone du port, la Dore nous a donné du fil à retordre lors de la première intervention le 07 août. Une brusque montée des eaux, ne nous a pas permis d’atteindre ces bois, seules les vagues provoquées par ces obstacles étaient visibles.

Conditions de plongée : Des précipitations en amont ont troublé le cours de la rivière et rendu son débit trop puissant pour une intervention de notre équipe.


photo1
Lors de notre première intervention, l'eau est fortement troublée et le courant assez puissant.


photo2
Des vagues indiquent la présence  d'obstacles  sur le lit à cet endroit.


photo2b
 1: Sur l'Allier, port fluvial étudié en 2011 (chantier n°10)

 2: Sur La Dore, le dispositif de pieux étudié  cette  année.


Cliché IGN / GOOGLE.


21 août 2012, retour sur place dans des conditions meilleures pour observer le site et procéder aux opérations prévues.


Conditions de plongée : Température caniculaire, chantier à l'ombre, conditions idéales avec un  débit  à 7M3/s et une eau limpide.


photo3
Travail facile en rive gauche, ce sont 3 pieux qui sont découverts attenants à la rive. On note également un empierrement sûrement volontaire pour protéger le dispositif.



Photo4
Des blocs semblent avoir été positionnés pour protéger la structure.


Photo5
Initialement deux pieux sont visibles, un léger déblaiement des galets de rive en laissent apparaître un troisième.



Photo6
Ce dernier pieu mis à jour paraît en meilleur état que les deux autres. Il a été protégé un peu mieux de la mousse et  organismes implantés sur les pieux voisins. Il est choisi pour faire un prélèvement pour datation.
Comme les pieux de l'an dernier  dans le port fluvial, il semble que nous soyons en présence de bois de sapin.

La datation au Carbone14 pourra nous renseigner sur la période probable de construction et donc avoir un comparatif entre les deux alignements de pieux Allier / La Dore


Lire le résumé scientifique de ce chantier gif

Retour accueil  tete